Culture : Emmanuel Richon explique le vrai sens du mot ‘gamat’

Conservateur du Blue Penny Museum, Emmanuel Richon, admirateur de Sona Noyan, nous invite à découvrir l’artiste le temps d’une expo.
Culture : Emmanuel Richon explique le vrai sens du mot ‘gamat’

Si cette exposition consacrée au roi du Gamat, Sona Noyan, a vu le jour, c’est bien grâce à une initiative d’Emmanuel Richon, le conservateur du musée Blue Penny, situé au Caudan, à Port-Louis. En effet, c’est lui qui en premier a pris contact avec Sarita Boodhoo, la présidente de la Bhojpuri Speaking Union, en mai 2018, pour lancer cette idée de faire revivre la mémoire de l'interprète du fameux "Kale Piley", Sona Noyan, décédé en février 2013 à l’âge de 67 ans.

Grand passionné de Charles Baudelaire, le poète qui lui a inspiré plusieurs ouvrages, Emmanuel Richon a raconté lors de son discours pour l'ouverture de l'exposition, le jeudi 15 septembre, qu’il avait découvert Sona Noyan par hasard. Il a renchérit en disant qu’il n’est pas nécessaire de comprendre les paroles de ses chansons pour apprécier l’artiste.

« Kale piley bhaiya/ Zindagi mein kaba », ces refrains sont en effet entrés dans la culture mauricienne et selon Emmanuel Richon le mot ‘gamat’ a par la suite pris une autre signification. « Il ne faut pas confondre ‘gamat’ et ‘nissa’. ‘Gamat’ c’est la joie de vivre, la joie d’être ensemble pour faire la fête. Et puis il y a le principe du gamat même, un groupe face à un autre, où on peut tout se dire. Je trouve ça absolument fascinant et Sona Noyan était vraiment unique dans ces duels... »

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu