Babylon : Plongée excessive dans le Hollywood des années 1920

Damien Chazelle signe une œuvre dantesque sur l’envers du décor de Hollywood des années 1920
Babylon : Plongée excessive dans le Hollywood des années 1920

Le film « Babylon » du réalisateur Damien Chazelle, jette un regard exagéré sur le Hollywood des années 1920, marqué par les scandales. C'est une célébration du septième art, alors en plein bouleversement, alors que les films muets cèdent la place aux films parlants. Brad Pitt et Margot Robbie mènent cette extraordinaire bacchanale douce-amère signée du réalisateur de Whiplash, La La Land et First Man.

Le film suit des personnages luttant pour atteindre ou maintenir la fortune et la célébrité, alors que le cinéma évolue du muet au parlant. Inspiré par des personnages réels de Hollywood, Babylon met en scène une pléiade de stars, dont Brad Pitt et Margot Robbie, réunis ici après « Once Upon a Time… in Hollywood » de Quentin Tarantino, qui jouent respectivement un acteur principal de la vieille école et une starlette débauchée. Diego Calva, Jean Smart, Tobey Maguire, Max Minghella, Spike Jonze, Samara Weaving et Olivia Wilde, complètent le casting.

« Babylon » regorge de scènes absolument uniques, de personnages richement dessinés, de musique, de danse, de drogues, de sexe, d'amour et de trahisons. Les mérites du film compensent largement ses défauts, notamment une durée qui dépasse les trois heures, mais aussi en s’inspirant trop ouvertement du film « Singin' in the Rain ».

Recréant l'hédonisme débridé des débuts d'Hollywood dans un cocktail enivrant de sexe, de drogues et de rôles emblématiques, l'épopée de trois heures de Damien Chazelle est au final à la fois une lettre d'amour et un récit édifiant sur les excès de l'âge d'or du cinéma. Pour les amoureux du Hollywood de la belle époque, mais aussi pour les fans de Brad Pitt et Margot Robbie, « Babylon » est un must

Babylon : Plongée excessive dans le Hollywood des années 1920

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu