Agression mortelle à Camp-Yoloff : pas de remise en liberté pour les suspects

Agression mortelle à Camp-Yoloff : pas de remise en liberté pour les suspects

L’affaire sera de nouveau entendue le 27 mai prochain.

Les huit suspects arrêtés dans l’enquête sur le meurtre de Nadhir Khodabux à Camp-Yoloff le 10 mai dernier, ont comparu Cour de district de Port-Louis ce lundi 20 mai.

Après leur comparution, les suspects ont été reconduits en cellule policière. L’affaire sera à nouveau entendue le 27 mai prochain. Rappelons que la victime, Goolam Khodabux, 60 ans, est décédé jeudi dernier d’une hémorragie intracrânienne après six jours à l’unité de soins intensifs de l’hôpital Jeetoo à Port-Louis.

Cet habitant de Terre-Rouge avait été battu, le vendredi 3 mai, lors d’une violente altercation entre deux groupes de la capitale. Selon les informations recueillies, le vol d’un téléphone portable serait à l’origine du drame.

logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu