Passeur de drogue : le voyage de tous les dangers

De 2009 à ce jour, une dizaine de passeurs sont décédés alors qu’ils transportaient des boulettes d’héroïne.
Passeur de drogue : le voyage de tous les dangers

Tentés par l’appât du gain, certains n'hésitent pas à mettre leur vie en danger. Tel est le calvaire des passeurs de drogue. Jan Du Toit, un Sud-Africain âgé de 35 ans est décédé de 6 juin dernier alors qu’il voulait faire passer de la drogue sur notre territoire. La valeur de la drogue d’environ Rs 18 millions se trouvait dans son système digestif.

Le jour fatidique, le trentenaire aurait été pris d’un malaise à sa descente d’avion. Son comportement n’a pas tardé à attirer l’attention des autorités. Transporté d’urgence à l’hôpital SSRN, la victime a purgé 80 boulettes de drogue avant de mourir d’une overdose.

Selon l'inspecteur Shiva Coothen, responsable du Police Press Office, les passeurs de drogue innovent afin de passer entre les mailles du filet. Toutefois, la police redouble de vigilance surtout en ce qui concerne les vols en provenance d’Afrique du Sud.

« La police maintient une véritable surveillance sur nos points d’entrée, que ce soit au port ou à l’aéroport. Grâce à la Customs and Anti-Narcotics Section, nous arrivons à faire de grosses saisies », a-t-il fait ressortir.
l'inspecteur Shiva Coothen

En mars 2020, Andriatoky Barisoa, un Malgache aurait déjoué la vigilance des autorités. Il sera retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel avec 24 boulettes d’héroïne. En juillet 2011, un autre passeur, Mohamed Houssen sera retrouvé dans un appartement à Grand-Baie en état de décomposition.

En 2009, Johaness Jocobus Vilojoen, un Sud-Africain âgé d’une quarantaine d’années, meurt quelques heures avant de prendre un vol retour. Une des 60 boulettes d'héroïne explosera dans son estomac. Rappelons, qu’il transportait la drogue pour le compte d’Anil Gooransing, un ancien sergent de police, arrêté pour trafic de drogue. Il rendra l’âme en 2012 dans sa cellule.

Depuis 2015, quelque 24 000 arrestations ont été effectuées et de la drogue d'une valeur totale de plus de Rs 15 milliards, ont été saisies par la police mauricienne, selon le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Il avait révélé ces chiffres le 26 avril dernier lors des travaux parlementaires.

READ MORE

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu