AP-COI : réunion plénière pour approuver les activités pour l’année 2024

AP-COI : réunion plénière pour approuver les activités pour l’année 2024

La redynamisation de l'AP-COI dans le cadre du projet GPS est l'expression d'un engagement commun à promouvoir la paix et la stabilité dans la région de l'Océan Indien.

L'Assemblée nationale accueille actuellement la « Réunion du Bureau exécutif et de la réunion plénière de l'Association des Parlements des États membres de la Commission de l'océan Indien (AP-COI) », une réunion de deux jours à laquelle assistent quelque 27 participants, dont des présidents, des députés et des membres du personnel des États membres de l'AP-COI.

S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture, tenue ce jeudi à Flic-en-Flac, le président de l'AP-COI et président de l'Assemblée nationale, Sooroojdev Phokeer, a souligné que la réunion plénière était l'occasion de présenter la proposition d'activités pour l'année 2024 pour recommandations et validation. Ces activités comprennent : un séminaire sur le changement climatique en collaboration avec l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) ; une réflexion sur la structuration et la durabilité de l'AP-COI et la finalisation et la présentation de l'étude comparative. Il a souligné que l'AP-COI bénéficiera de la collaboration et du soutien de l'APF pour atteindre ses objectifs.

En outre, Sooroojdev Phokeer a souligné que l'AP-COI a, jusqu'à présent, franchi plusieurs étapes importantes, telles que l'adoption des nouveaux statuts et du règlement intérieur comme base juridique, la validation de son plan d'action, ainsi que le lancement d'une étude comparative sur les différents systèmes parlementaires et le fonctionnement des membres de l'AP-COI. Il a également rappelé qu'une convention de financement avait été signée en 2021 entre la Commission de l'Océan Indien et l'Agence Française de Développement pour la mise en œuvre d'un projet Gouvernance, Paix, Stabilité (GPS).

L'un des objectifs du GPS qui concerne l'AP-COI, a-t-il déclaré, consiste à « Renforcer les capacités et la collaboration entre les acteurs de la région dans la promotion et la consolidation de la gouvernance démocratique, y compris dans la prise en compte des spécificités régionales, à travers des actions de mise en réseau, de plaidoyer, d'information et de communication ». Selon lui, c'est ce qui permet d'appuyer la revitalisation et le fonctionnement de l'AP-COI.

Quant à la Directrice du Secrétariat Général de la Commission de l'Océan Indien, Alice N'Diaye, elle a souligné que la redynamisation de l'AP-COI dans le cadre du projet GPS est l'expression d'un engagement commun à promouvoir la paix et la stabilité dans la région de l'Océan Indien. Elle a par ailleurs réaffirmé la détermination de la Commission de l'Océan Indien à renforcer sa collaboration avec l'AP-COI afin d'assurer, entre autres, la pérennité de l'Association et sa visibilité auprès des acteurs parlementaires en vue d'accueillir de nouveaux membres dans le futur.

logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu