Brigitte Giraud : elle obtient le prestigieux prix Goncourt pour son livre Vivre vite

Le prix Goncourt attribué à l’écrivaine Brigitte Giraud pour son livre autobiographique Vivre vite.
Brigitte Giraud : elle obtient le prestigieux prix Goncourt pour son livre Vivre vite

Le prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires francophones, a été attribué hier soir, à Paris, à l’écrivaine Brigitte Giraud pour son livre « Vivre vite », paru aux éditions Flammarion. Peu connue du grand public, elle devient à 62 ans la 13e femme à être récompensée depuis la création du Goncourt il y a 120 ans.

Dans "Vivre vite", Brigitte Giraud revient sur une page douloureuse de sa propre vie : la mort de son compagnon, il y a plus de vingt ans, dans un accident de moto. Née en Algérie elle avait été lauréate du prix Goncourt de la nouvelle pour son recueil “L'amour est très surestimé ", publié en 2007 chez Stock.

Giuliano da Empoli pour « Le Mage du Kremlin » (Gallimard), Cloé Korman pour « Les presque sœurs » (Seuil) et Makenzy Orcel pour « Une somme humaine » (Rivages) étaient également en compétition. Le livre de Brigitte Giraud est sorti gagnant après une lutte très serré avec Le Mage du Kremlin.

En effet, il a fallu 14 tours et la voix cruciale du président du jury, Didier Decoin, qui compte double, pour départager Brigitte Giraud et Giuliano da Empoli. Didier Decoin a par la suite déclaré au restaurant parisien Drouant où les jurés délibèrent traditionnellement, que l’œuvre de Brigitte Giraud « pose avec beaucoup de simplicité et d’authenticité la question du destin ».

Le lauréat du prix Goncourt obtient un chèque symbolique de dix euros (que les bénéficiaires préfèrent garder en souvenir), mais assure à l’écrivain de figurer parmi la liste des meilleures ventes pendant la période de Noël. Parmi la longue liste des auteurs récompensés par ce prix, on peut citer quelques noms, comme Marcel Proust (1919 pour À l'ombre des jeunes filles en fleurs), André Malraux (1933 pour La condition humaine), Simone de Beauvoir (1954 pour Les mandarins), Michel Tournier (1970 pour Le roi des aulnes) ou Marguerite Duras (1984 pour L'amant). Juste après la proclamation du prix Goncourt, le prix Renaudot a été remis à Simon Liberati pour son roman « Performance ».

Brigitte Giraud : elle obtient le prestigieux prix Goncourt pour son livre Vivre vite

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu