COP 27 : l’Angleterre ne participe pas au sommet

Le Premier ministre Rishi Sunak a été accusé de "manque de leadership" pour la décision de ne pas participer au sommet sur le climat COP27 le mois prochain.
COP 27 : l’Angleterre ne participe pas au sommet

Le nouveau Premier ministre britannique, Rishi Sunak, ne participera pas au sommet COP 27, qui se tiendra à Sharm el-Sheikh, en Egypte, du 6 au 18 novembre. Cette décision, selon les partis de l’opposition et les groupes environnementaux, démontre que le gouvernement ne prend pas la crise climatique suffisamment au sérieux. Pour sa défense, Downing Street a déclaré que le Premier ministre du Royaume-Uni a « d’autres engagements nationaux urgents, notamment la préparation du budget d'automne ».

La secrétaire d'État à l'environnement, à l'alimentation et aux affaires rurales, Thérèse Coffey, a défendu la décision de Sunak, affirmant que les "grands moments politiques" comme le sommet de l'année dernière à Glasgow se produisaient tous les cinq ans, et que la conférence de cette année serait davantage axée sur l’implémentation des disposition prise l’année dernière. Elle a insisté sur le fait que "la protection de la planète est absolument une priorité pour le gouvernement."

"Nous restons engagés à l'égard des émissions nettes zéro et à la tête de l'action climatique internationale et nationale. En matière de zéro émission nette, le Royaume-Uni est bien en avance sur de nombreux autres pays", a-t-elle poursuivi. Comme l'a indiqué Coffey, Liz Truss, la prédécesseure de Rishi Sunak, était attendue à la conférence, ainsi que le président sortant Alok Sharma, qui a présidé la COP de l'année dernière au Royaume-Uni.

Les sommets annuels des Nations unies sur le climat ont pour but d'aider les gouvernements à conclure des accords sur les mesures à prendre pour limiter la hausse des températures mondiales. L'année dernière, le Royaume-Uni a accueilli le sommet COP 26 à Glasgow, auquel a participé le Premier ministre de l'époque, Boris Johnson. Le sommet en Egypte devrait se concentrer sur trois domaines principaux : la réduction des émissions, l'aide aux pays pour se préparer et faire face au changement climatique, et l'obtention d'un soutien technique pour ces activités dans les pays en développement.

Plus de 200 gouvernements ont été invités à participer à la COP 27. Toutefois, certains grands dirigeants économiques, dont le président russe Vladimir Poutine, ne devrait pas y assister. Le vice-président américain Joe Biden prévoit d'y assister, mais la Chine n'a pas encore confirmé la présence de ses dirigeants. Buckingham Palace a confirmé au début du mois que le roi Charles ne participerait pas à la conférence non plus.

COP 27 : l’Angleterre ne participe pas au sommet

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu