COP 28 : Maurice approuve les initiatives en faveur du climat et de la santé

Le Global Cooling Pledge engage les pays à réduire leurs émissions de refroidissement d'au moins 68 % d'ici à 2050.
COP 28 : Maurice approuve les initiatives en faveur du climat et de la santé

Le Conseil des ministres a donné son aval pour que Maurice, dans le contexte de la 28e session de la Conférence des Parties (COP28) approuve les initiatives suivantes : la Déclaration sur le climat et la santé ; l'engagement mondial en faveur des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique ; la Déclaration des Émirats sur l'agriculture durable, les systèmes alimentaires résilients et l'action climatique ; le Global Cooling Pledge; le Mangrove Breakthrough ; et l'adhésion au Mangrove Alliance on Climate.

À la Cop28, qui se déroule à Dubaï et qui prend fin le 12 décembre, Maurice est représenté par le ministre de l’Environnement Kavy Ramano. Plusieurs résolutions et déclarations ont été signées par les pays qui participent à ce sommet. Ils se sont notamment engagés à tripler la capacité des énergies renouvelables, dans le monde d’ici à 2030. Signée par 123 pays, la Déclaration sur le climat et la santé constitue une première mondiale en ce sens qu'elle reconnaît la nécessité pour les gouvernements de protéger les communautés et de préparer les systèmes de santé à faire face aux effets sanitaires liés au climat, tels que les chaleurs extrêmes, la pollution atmosphérique et les maladies infectieuses.

Selon un rapport du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et de l'Agence Internationale de l’Énergie (AIE), le nombre de dispositifs de refroidissement dans le monde devrait passer de 3,6 milliards à 9,5 milliards d'ici à 2050. 63 pays, dont les États-Unis, le Canada et le Kenya, ont signé la toute première promesse de réduction drastique des émissions dues à la climatisation. Le Global Cooling Pledge engage les pays à réduire leurs émissions de refroidissement d'au moins 68 % d'ici à 2050 et présente plusieurs stratégies pour y parvenir. Ces émissions représentent aujourd'hui 7 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et devraient tripler d'ici à 2050. La situation est appelée à s'aggraver, car l'augmentation des températures mondiales entraînera une demande de refroidissement à grande échelle - l'utilisation d'un plus grand nombre de climatiseurs et de réfrigérateurs entraînera une augmentation des émissions de refroidissement.

COP 28 : Maurice approuve les initiatives en faveur du climat et de la santé

READ MORE

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu