Dangerous Drugs Amendment Bill : Vikash Nuckcheddy donne la réplique à l’opposition

Le Dangerous Drugs Amendment Bill apporte une bouffée d’air frais dans la lutte contre la drogue.
Dangerous Drugs Amendment Bill : Vikash Nuckcheddy donne la réplique à l’opposition

Prenant la parole au Parlement, jeudi 10 novembre, lors des débats sur le Dangerous Drugs Amendment Bill, le député de la circonscription no.9 (Flacq/Bon-Accueil), Vikash Nuckcheddy, a démarré son discours sur la souffrance des familles dont leurs proches ont été victime de la drogue. Le député a fait comprendre que ce projet de loi s’aligne selon les 450 recommandations de la Commission d’enquête sur la drogue qui a été instituée par feu Sir Anerood Jugnauth.

D’ailleurs, Vikash Nuckcheddy a fait ressortir que 80 pour cent des recommandations auraient déjà été implémentés. L’élu de la circonscription no.9 a profité de donner la réplique à l’opposition qui avait avancé que l’usage du cannabis médical figurait dans le manifeste électoral en 2019 de l’Alliance National. Vikash Nuckcheddy a posé la question, pourquoi l’usage de ce même cannabis médical n’avait pas figuré dans le manifeste électoral de l’opposition en 1995, 2005 et 2010 ?

L’autre remarque du député de la majorité, c’est entourant l’importation de ces médicaments dérivés du cannabis. Selon lui, certains membres de l’opposition avancent que seuls ceux qui sont proches du gouvernement auront cette autorisation. Ce dernier a qualifié cette attitude de malhonnêteté.

Vikash Nuckcheddy a souligné que c’est un gouvernement responsable, ayant à cœur le bien-être de la société en général. La question de la drogue est traitée dans tous ces aspects, c’est-à-dire, la prévention et la répression. Ce processus nous aidera à sortir gagnants.

Le député a aussi apporté un éclairage sur la déclaration de Paul Bérenger où il a déclaré que le Dangerous Drugs Amendment Bill fait mention de deux aspects, soit la consommation, du trafic de drogue et le cannabis médical. Or dont, ce projet de loi est composé de quatre éléments majeurs notamment le traitement des personnes en possession de la drogue pour sa propre consommation, le cannabis médical, dynamiser le Forensic Science Laboratory, remédier des lacunes présentes dans la loi actuelle et de modifier le Court Act.

« Ce projet de loi vise en particulier le traitement des personnes ayant des troubles liés à l’usage de substances où ils seront plutôt réhabilités au lieu d’être poursuivis. Ils seront référés à la Drug Users Administrative Panel où le consommateur ne sera pas traité comme un criminel, mais comme un malade en mode de réhabilitation », a fait ressortir Vikash Nuckcheddy.

Dangerous Drugs Amendment Bill : Vikash Nuckcheddy donne la réplique à l’opposition

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu