Lutte contre la corruption : signature d’un MoU entre la FIU et l’IACCC

La FIU a approfondi ses liens avec les agences internationales pour une plus grande efficacité du combat.
Lutte contre la corruption : signature d’un MoU entre la FIU et l’IACCC

Un Memorandum of Understanding (MoU) visant à renforcer la collaboration entre la Financial Intelligence Unit (FIU) et l'International Anti-Corruption Coordination Centre (IACCC) dans la lutte contre la corruption et le blanchiment d'argent, a été signé, ce vendredi 1er septembre, en présence de la Haute commissaire du Royaume-Uni à Maurice, Charlotte Pierre, à la SICOM Tower à Ebène. Les signataires étaient la directrice du FIU, Carine Charlette, et le directeur de l'IACCC, Daniel Murphy.

Dans son discours, Charlotte Pierre a souligné que la corruption est un problème mondial qui appelle une solution mondiale. Cette solution ne peut être trouvée qu'en renforçant la coopération et en promouvant l'échange de bonnes pratiques dans la lutte contre la corruption. Elle a fait remarquer que le Royaume-Uni possède un secteur financier important à Maurice et que le protocole d'accord sera très bénéfique pour les deux pays. Elle a réitéré le soutien du Royaume-Uni à l'engagement de Maurice en tant que membre associé de l'IACCC et a appelé les organismes locaux chargés de l'application de la loi à travailler en étroite collaboration dans l'intérêt supérieur du pays.

Pour sa part, Carine Charlette a déclaré qu'il s'agit d'un protocole d'accord important qui jette les bases d'une collaboration mutuelle et fructueuse dans la lutte contre la grande corruption. Depuis que Maurice a quitté la liste grise de la Financial Action Task Force, a-t-elle observé, la FIU a poursuivi son travail de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. L'organisation a également renforcé la collaboration avec les autorités de contrôle locales et approfondi ses liens avec les agences internationales pour une plus grande efficacité, a souligné la directrice de la FIU.

Quant à Daniel Murphy, il a indiqué que l'IACCC, lancé en juillet 2017, rassemble des agents spécialisés dans l'application de la loi provenant de multiples agences à travers le monde pour s'attaquer aux allégations de grande corruption. Il s'est attardé sur les principaux objectifs de l'IACCC qui sont d'informer les organisations sur l'assistance et les initiatives, de coordonner une réponse policière mondiale efficace et de créer une approche constructive et coopérative. Le Centre, a-t-il ajouté, s'efforce d'améliorer l'échange rapide de renseignements, aide les pays à lutter contre la grande corruption et contribue à traduire en justice les élites corrompues.

READ MORE

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu