Mare-D’Albert : la viande de bouc comme menu principal selon la tradition

Célébrer le Nouvel An en famille en cuisinant de la viande de bouc est une tradition qui remonte depuis des décennies.
Mare-D’Albert : la viande de bouc comme menu principal selon la tradition

Quand on parle du Nouvel An, soit du 2 janvier, pour la plupart cela est synonyme d’un bon curry de viande de bouc et aussi d’un «kari andan », comme plat principal pour célébrer avec la famille. C’est une tradition qui date de plusieurs décennies.

Dans le cadre du Nouvel An, nous nous sommes tournés vers Les Palmiers Cooperative Ltd à Mare-D’Albert où Vakil Balchand, un éleveur de boucs et de moutons, nous donne un aperçu sur le déroulement des ventes pendant cette période festive.

Vakil Balchand, qui est dans le domaine depuis plusieurs années, précise qu’il y a moins d’animaux cette année et qu’une baisse a également été notée au niveau des commandes.

Concernant le prix de la viande de bouc fraîchement coupée, Vakil Balchand affirme que le prix est fixé à Rs400 le demi-kilo à la ferme Les Palmiers Cooperative Ltd à Mare-D’Albert. Au niveau des clients, Vakil Balchand indique que chacun a ses préférences ; plusieurs achètent de la viande de bouc ou de mouton et certains préfèrent acheter des animaux sur pattes.

Mare-D’Albert : la viande de bouc comme menu principal selon la tradition

A Lire aussi

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu