Patrimoine immatériel : l’importance de l’Iftar reconnue par l’UNESCO

Les parents transmettent des connaissances sur les avantages du jeûne et sur les valeurs sociales et les fonctions de l'Iftar.
Patrimoine immatériel : l’importance de l’Iftar reconnue par l’UNESCO

A la demande de l'Azerbaïdjan, de l'Iran, de l'Ouzbékistan et de la Turquie, l'UNESCO a confirmé ce mercredi 6 décembre que l'Iftar, le repas utilisé pour rompre le jeûne musulman, serait inscrit au patrimoine immatériel au titre des « traditions socioculturelles ». L’Iftar est l’une des traditions communautaires dont l’importance a été reconnue depuis la réunion du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à Kasane, au Botswana.

« L'iftar (également appelé eftari ou iftor dans les pays concernés) est observé par les musulmans au coucher du soleil pendant le mois de ramadan, après l'accomplissement de tous les rites religieux et cérémoniels », explique l'Unesco. Marquant la rupture du jeûne, « il prend souvent la forme de rassemblements ou de repas, renforçant les liens familiaux et communautaires et promouvant l’entraide, la solidarité et les échanges sociaux », ajoute l'organisation culturelle de l'ONU.

Elle souligne que sa pratique « se transmet généralement au sein des familles », et que « les enfants et les jeunes se voient souvent confier la préparation des plats lors des repas traditionnels ». Dans plusieurs pays musulmans, il est ainsi de tradition de marquer l'iftar en mangeant une datte --ou une olive, en Turquie, accompagnée d'eau ou de thé. Les recettes des plats du repas et des pâtisseries varient grandement selon les régions.

Les cérémonies et les rituels liés à l'Iftar sont également pratiqués par des personnes qui ne jeûnent pas nécessairement pendant le mois de Ramadan. Les connaissances et les compétences sont généralement transmises au sein des familles par l'enseignement oral, l'observation et la participation, et les enfants et les jeunes se voient souvent confier la préparation des éléments des repas traditionnels.

Au cours de ce processus, les parents transmettent également des connaissances sur les avantages du jeûne et sur les valeurs sociales et les fonctions de l'Iftar.

L'Iftar est souvent soutenu par des entités gouvernementales, des ONG et des organisations caritatives, ainsi que par la télévision, la radio, la presse et les médias sociaux.

Patrimoine immatériel : l’importance de l’Iftar reconnue par l’UNESCO

READ MORE

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu