Callichurn: “De nouvelles consultations avec les partenaires bientôt sur la relativité salariale”

Le ministre Callichurn consent que suite à la révision du National Minimum Wage en janvier 2024, il existe une “attente légitime liée à la distorsion de la répartition des salaires.”
Callichurn: “De nouvelles consultations avec les partenaires bientôt sur la relativité salariale”

“Nous aurons de nouvelles consultations avec les parties prenantes, prochainement, car l'amendement apporté à la clause 91 (1) (a) de l’Employment Relations Act prévoit la révision de la structure des salaires et des classements tous les 5 ans”, affirme le ministre du Travail, du Développement des ressources humaines et de la Formation, Soodesh Callichurn dans son intervention lors des débats budgétaires au Parlement dans la soirée de mardi 11 juin.

S’agissant de l'ajustement de la relativité salariale pour 2024, le ministre Callichurn dit avoir nommé un consultant pour travailler sur l'ajustement des salaires et l'exercice de classement à la suite d'un amendement apporté à la clause 91 de l’Employment Relations Act en 2023.

“Le consultant a soumis son rapport en mars de cette année. Mon ministère a examiné le rapport et mène actuellement une enquête complémentaire dans 22 secteurs d'emploi”, déclare le ministre du Travail, du Développement des ressources humaines et de la Formation.

Faisant référence aux commentaires qui ont été formulés après le Budget 2024-2025 sur le rapport sur la relativité salariale, il dit profiter de l’opportunité qui lui est offerte pour clarifier les choses sur “ce sujet le plus important.”

Le ministre Callichurn consent que suite à la révision du National Minimum Wage en janvier 2024, il existe une “attente légitime liée à la distorsion de la répartition des salaires.” Par exemple, des travailleurs comme un ouvrier, un surveillant ou un commis comptant différentes années de service reçoivent aujourd'hui le National Minimum Wage de Rs 16 500.

“C’est pour cette raison que j’avais prévu dans la clause 5 de la National Wage Consultative Council Act 2016 un ajustement de la relativité salariale. Nous avons adopté des réglementations pour ajuster la relativité salariale en 2022 après la première révision du salaire minimum national”, affirme Soodesh Callichurn.

Il dit espérer que l'Assemblée comprendra que la correction de la relativité salariale est une tâche complexe dans la mesure, où elle touche différents secteurs, cela d’autant plus qu’il y a au total 17 secteurs concernés par cet exercice. “Par exemple, suite au premier examen, il a fallu deux ans pour corriger l’anomalie”, rappelle le ministre Callichurn.

READ MORE

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu