Démission de Maneesh Gobin ? Le PM insiste qu’il n’y a toujours aucune allégation officielle de corruption

Démission de Maneesh Gobin ? Le PM insiste qu’il n’y a toujours aucune allégation officielle de corruption

Le Premier ministre affirme qu’à ce jour « même au niveau de la commission anti-corruption il n’y a pas d’allégation de corruption contre l’Attorney General ».

« Il faut que les allégations soient faites devant une institution concernée. Il n’y a pas aucune raison pour qu’il démissionne.» Propos du Premier ministre, Pravind Jugnauth à une question de la presse sur la polémique entourant Maneesh Gobin. C’était ce mardi 5 septembre, lors d’un état des lieux au Caveau du Bienheureux Père Laval.

Selon son explication, il faut qu’il y ait une allégation officielle devant une institution pour qu’il prenne une action contre le ministre Gobin qui s’est vu être muté au ministère des Affaires étrangères la semaine dernière. Or le chef du gouvernement a insisté que jusqu’à présent, « aucune allégation de corruption n’a été enregistrée à l’encontre de Maneesh Gobin ». Et d’ajouter qu’à ce jour « même au niveau de la commission anti-corruption il n’y a pas d’allégation de corruption contre l’Attorney General ». Pravind Jugnauth dit ne pas comprendre, donc, l’acharnement de certaines personnes pour que Maneesh Gobin démissionne.

Selon sa lecture des évènements, « il y a uniquement des allégations propagées dans les médias contre Maneesh ». « Il faut un peu de sérieux et principe », a-t-il lancé. Le Premier ministre dit laisser l’enquete suivre son cours.

Related Stories

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu