MMM: les vraies raisons de la démission de Rouma Bahadoor

“D’ailleurs, le malaise se fait sentir sur le terrain. Il n’y a plus vraiment d’entente mais on constate un manque de soutien de la part des partisans”, écrit la démissionnaire.
MMM: les vraies raisons de la démission de Rouma Bahadoor

“Un parti politique qui n’arrive plus à œuvrer pour une plus grande émancipation des femmes et leurs droits et à défendre l'engagement et l’action de ses propres adhérentes, n'a plus le vent en poupe dans un pays où plus de 52 % des électeurs sont des femmes”, martèle Rouma Bahadoor dans sa lettre de démission en tant que présidente de l’aile féminine du MMM adressée au leader du parti, Paul Bérenger. Cela avant d’ajouter: “C'est d'autant plus regrettable que, comme le soulignent de nombreux militants, le MMM, autrefois vibrant et ardent défenseur des droits des Mauriciens, se retrouve à subsister dans l'ombre d'une alliance afin de sauver quelques sièges au parlement au profit d’une poignée de vétérans”.

Dans cette missive en date du 27 juin, elle énumère plusieurs raisons qui ont motivé sa décision. “Cette démission n’est pas une décision prise à la légère, mais elle est devenue l’alternative la plus raisonnable”, affirme Rouma Bahadoor avant d’ajouter: “Je regrette profondément d’en être arrivée là, mais je crois que c’est la bonne décision me concernant.”

Plus loin, elle déplore: “Quand on nous fait comprendre que les femmes engagées au service d'un idéal n'ont plus leur place, que la place des femmes en politique reste vacillante au sein de notre propre formation politique, toute obstination à vouloir poursuivre son engagement est vaine”, s’insurge la démissionnaire. “À mon humble avis, la méritocratie ne fonctionne pas lorsque des candidats potentiels, « ticketables », sont sacrifiés. On assiste à la montée de certains opportunistes, sans antécédents de militantisme, ni d’activisme, pour se retrouver catapultés au-devant de la scène”, ajoute-t-elle.

Rouma Bahadoor pointe du doigt à la stratégie du MMM. “La stratégie politique actuelle au sein du MMM ressemble plus à des recettes électorales passéistes et dépassées qu’à une vision claire pour relever les nouveaux défis”, déplore-t-elle. Sous ce chapitre, Rouma Bahadoor enfonce le clou : “D’ailleurs, le malaise se fait sentir sur le terrain. Il n’y a plus vraiment d’entente, mais on constate un manque de soutien de la part des partisans. Et la méfiance est plus que jamais installée, nullement propice à attirer les suffrages et votes !”

READ MORE

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu