Propositions budgétaires 2024/2025 : Les opérateurs touristiques expriment le besoin d’un plan «bien défini»

« Il est important de mettre en place une marina pour les plaisanciers afin qu'ils puissent amarrer leurs bateaux lors des cyclones et des intempéries et effectuer des travaux de réparation »
Propositions budgétaires 2024/2025 : Les opérateurs touristiques expriment le besoin d’un plan «bien défini»

Les représentants des opérateurs touristiques ont eu une réunion, hier, lundi 25 mars, à Port Louis avec le ministre des Finances, de la Planification économique et du Développement, Renganaden Padayachy. C’était pour présenter les propositions que le secteur souhaite voir l’introduction dans le prochain budget 2024/25.

Dans une déclaration, à l’issue de la réunion, le président de l’Association of Tourist Operators, Ajay Jhurry, a mis en avant l'importance d'établir un plan «bien défini» pour chaque catégorie d'opérateurs, et de leur offrir les moyens de gérer leur entreprise de manière efficace.

Pour le président de l’Association des professionnels du tourisme, Daniel Saramandif, il est essentiel d'investir de manière judicieuse dans l'environnement, surtout pour éviter que Maurice ne soit perçu comme un pays vulnérable aux catastrophes naturelles.

Quant à la vice-présidente de l’Association of Inbound Operators, Laura Hitié, elle a indiqué que les discussions avec le ministre Padayachy ont porté sur un soutien adéquat aux opérateurs pour une commercialisation efficace de la destination mauricienne, une meilleure réglementation concernant les chiens errants, et des facilités pour l’acquisition de véhicules écologiques.

De son côté, le président de la fédération des plaisanciers Prem Beerbul a souligné l'importance de mettre en place une marina pour les plaisanciers afin qu'ils puissent amarrer leurs bateaux lors des cyclones et des intempéries, et pour des travaux de réparation.

READ MORE

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu