Guerre au Moyen-Orient : Israël rejette les demandes du Hamas et interrompt les négociations de paix

L'inquiétude de la communauté internationale porte notamment sur la sécurité de plus d'un million de réfugiés palestiniens qui cherchent actuellement refuge dans la ville de Rafah.
Guerre au Moyen-Orient : Israël rejette les demandes du Hamas et interrompt les négociations de paix

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a décidé de ne pas envoyer de délégation au Caire pour poursuivre les pourparlers avec le Hamas, jugeant les exigences du groupe militant "irréalistes" et "fantaisistes". Le Hamas a insisté sur le retrait complet des troupes israéliennes de la bande de Gaza comme condition à la libération des otages, une proposition que Netanyahu rejette catégoriquement. En outre, le Hamas a exigé la libération de tous les prisonniers palestiniens détenus par Israël, y compris ceux ayant été condamnés pour des crimes graves tels que le meurtre.

Le bureau de Netanyahu a souligné qu'Israël attendait un changement de position du Hamas avant d'aller plus loin dans les négociations. Le Premier ministre israélien maintient fermement qu'Israël ne cédera pas à ce qu'il considère comme des demandes délirantes de la part du Hamas. Suite à la décision d'Israël, les perspectives d'un cessez-le-feu, même temporaire, semblent s'éloigner. La situation suscite des inquiétudes au niveau international, notamment en ce qui concerne la sécurité de plus d'un million de réfugiés palestiniens qui cherchent actuellement refuge dans la ville de Rafah, au sud de Gaza.

L'armée israélienne se préparerait à lancer un assaut sur une ville proche de la frontière égyptienne, où se trouveraient les derniers combattants du Hamas. Avant l'attaque, Netanyahu s'est engagé à permettre aux civils d'évacuer la zone. Entre-temps, des discussions impliquant les principales parties prenantes, dont le directeur de l'Agence centrale de renseignement américaine William Burns, le Premier ministre qatari et le chef des services de renseignement égyptiens, sont en cours afin d'explorer des solutions potentielles.

Il convient de noter que, dans un premier temps, Netanyahu s'était opposé à toute participation aux pourparlers, mais il a finalement accepté d'envoyer une délégation israélienne sous la pression du président américain Joe Biden.

À ce jour, plus de la moitié des quelque 250 personnes prises en otage par le Hamas lors de son attaque contre Israël le 7 octobre 2023 sont toujours détenues à Gaza. Les familles de ces otages ont exprimé leur désarroi face à la décision d'interrompre les négociations au Caire. La situation reste complexe et incertaine. Pour faire avancer le processus de paix, il est impératif que les positions des deux parties évoluent de manière substantielle.

Envoyez-nous vos photos et vidéos sur notre whatsapp 5943 10 00 ou par messagerie sur la page Facebook de Wazaa FM.

🔴𝗙𝗼𝗹𝗹𝗼𝘄 𝘂𝘀 𝗼𝗻 :

WAZAA FM NORTH/SOUTH 100.5 | CENTER 103.2 | EAST/WEST 106.5

• WhatsApp: 5943 1000

• WhatsApp Channel: https://tinyurl.com/5n6kuf76 

• Facebook:  http://bit.ly/2NzAEv4 

• Web:  www.wazaa.mu 

• YouTube: http://tinyurl.com/2dazn44b 

• X (Twitter) :  https://tinyurl.com/mkhj8y84 

• Instagram:  https://tinyurl.com/28vev9kr 

• TikTok :  http://tinyurl.com/55ydc4ey 

• Listen to Wazaa FM LIVE: http://bit.ly/2XgLqdb 

• Listen to Wazaa FM  via Online Radio Box: https://bit.ly/3xbo6vo 

Guerre au Moyen-Orient : Israël rejette les demandes du Hamas et interrompt les négociations de paix

READ MORE

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu