Se dirige-t-on vers une invasion chinoise au Japon ?

En pleine guerre russo-ukrainienne, la Chine s'est de nouveau adonnée à des exercices militaires près de Taïwan. L'armée taïwanaise a déclaré, ce mercredi 12 mai, que ses radars ont indiqué
Se dirige-t-on vers une invasion chinoise au Japon ?

En pleine guerre russo-ukrainienne, la Chine s'est de nouveau adonnée à des exercices militaires près de Taïwan. L'armée taïwanaise a déclaré, ce mercredi 12 mai, que ses radars ont indiqué qu'une nouvelle série d'exercices de nature militaire a été menée dans les eaux territoriales de Taïwan de vendredi à dimanche, par l'armée chinoise.

Pour rappel, le Taïwan a lancé une alerte depuis l'invasion de la Russie en Ukraine. Depuis lors, elle est sous la menace d'une attaque surprise de la Chine. Le vendredi 6 mai, des avions chinois se sont infiltrés dans l'espace aérien de Taïwan. Tout de suite après, l'armée de l'air active de Taïwan a demandé aux avions chinois empiétant sur son territoire de s'en éloigner. Les avions chinois ont pénétré dans la zone de défense aérienne de Taïwan.

Ce mercredi 12 mai, le ministère de la défense de Taïwan a déclaré que les avions et bateaux chinois transgressent régulièrement les limites de leurs frontières aériennes et maritimes pour espionner les Taïwanais depuis l'éclatement du conflit russo-ukrainien.

Huit navires de guerre chinois, dont un porte-avions chinois, ont pénétré dans l'espace maritime du Japon la semaine dernière. Les autorités japonaises ont déclaré que ces bateaux s'étaient approchés de l'île contestée de Senkaku. Des navires de patrouille ont été envoyés sur place, après quoi les Chinois ont battu en retraite.

Au cours des deux dernières années, la Chine a violé à plusieurs reprises l'espace aérien de Taïwan. Le nombre d'intrusions successives est moindre par rapport à l'empiètement à grande échelle par 39 avions depuis le début du conflit opposant la Russie et l'Ukraine. Le ministère de la défense de Taïwan a déclaré que six J-11 et six J-16 chinois, ainsi que deux bombardiers H-6 étaient impliqués dans l'empiètement territorial, cette fois.

Les avions de chasse chinois parcourent souvent l'espace aérien de Taïwan pour espionner les gestes du dispositif militaire taïwanais qui surveillent leurs frontières. La Chine considère cette zone insulaire comme la sienne et a également menacé de l'occuper par la force.

Se dirige-t-on vers une invasion chinoise au Japon ?

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu