Dangerous Drugs (Amendment) Bill : un pas dans la bonne direction

Plus que jamais, le combat contre le trafic de drogue et la réhabilitation des victimes doit être l’affaire de chaque citoyen. La réhabilitation et la répression doivent aller de pair.
Dangerous Drugs (Amendment) Bill : un pas dans la bonne direction

Le Dangerous Drugs (Amendment) Bill 2022 sera présenté en première lecture par le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, à l’Assemblée nationale, ce jeudi 27 octobre. Ce projet de loi constitue un pas dans la bonne direction pour la réhabilitation des drogués. D’autant plus que pendant plusieurs décennies, les victimes de la drogue n’ont fait que subir de la répression, entre autres. Les programmes de réhabilitation offerts par les ONG ont été dans la majorité des cas voué à l’échec. Les statistiques parlent d’elles-mêmes.

S’agissant du Harm Reduction Programme, il y avait 5 496 personnes sous la thérapie de méthadone, dont 203 femmes, quotidiennement en décembre 2019, selon le National Drug Observatory Report 2019. Pour ce qui est des services de traitement et de réadaptation pour les toxicomanes à Maurice, assurés par plusieurs ONG enregistrées et utilisant différents modèles thérapeutiques, du sans médicament aux thérapies médicalement assistées, couplées d’un soutien psychosocial et des services de réadaptation, 2 588 nouveaux cas ont été recensés en 2019.

De ce fait, les dispositions du nouveau projet de loi, découlant de l’une des recommandations du Rapport de la Commission d’Enquête sur la Drogue en 2018, s’inscrivent dans de meilleures perspectives pour les victimes de la drogue.

Primo, lorsqu'une personne est soupçonnée d'avoir commis une infraction pour cause de consommation personnelle, elle ne sera pas poursuivie pour cette infraction, sur recommandation du Directeur des poursuites publiques, mais sera à la place référée au Drug Users Administrative Panel (DUAP).

Deuxio, une fois référé au DUAP, l'usager de drogue sera dirigé vers une cure de désintoxication, notamment éducation, conseil, traitement, suivi, réinsertion sociale ou tout autre thérapie dans un établissement de santé publique.

Tertio, le Dangerous Drugs (Amendment) Bill préconise également des dispositions pour qu'un patient soit traité avec des médicaments à base de cannabis lorsque ce patient souffre de conditions thérapeutiques spécifiques et ces conditions thérapeutiques n'ont pas répondu au traitement conventionnel. Un Comité thérapeutique du cannabis médicinal sera mis en place dans chaque hôpital régional et déterminera, au cas par cas, si un patient a besoin du cannabis médicinal pour son traitement.

Au cours de la semaine écoulée, nous avons eu droit à deux messages forts, l’un du Premier ministre, Pravind Jugnauth, et l’autre de l'évêque de Port-Louis, le Cardinal Maurice Piat. Lors de son intervention, à la Hindu House, le 15 octobre, Pravind Jugnauth a réitéré le fait que le gouvernement ne peut à lui seul mener le combat contre la drogue. Il affirme que l'ampleur du problème de la drogue exige que tous les partenaires, les ONG, les citoyens, s'engagent dans des plateformes collaboratives pour assurer que les politiques et les stratégies soient mises en œuvre sur la base d'informations factuelles pour éradiquer ce fléau.

De son côté, le Cardinal Piat a accentué son message " Zenes mazinn to lavenir " sur les victimes de la drogue suite aux récentes saisies de drogue. Utilisant un langage métaphorique, il s’est montré vivement préoccupé par ce danger qui guette les jeunes. Il leur a demandé de ne pas se laisser subjuguer par le plaisir éphémère que procure la drogue, comparable à enn “ ti dife la paille ”, mais de choisir le bonheur, comparable à un “ feu de braise ” qui est durable.

En conséquence des méfaits de la drogue, touchant les villes et les villages du pays, plus que jamais le combat contre le trafic de drogue ainsi que le travail pour la réhabilitation des victimes doivent être l’affaire de chaque citoyen. La réhabilitation et la répression doivent aller de pair.

Dangerous Drugs (Amendment) Bill : un pas dans la bonne direction

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu