Opinion - Promouvoir le vivre-ensemble

Opinion - Promouvoir le vivre-ensemble

Maurice étant un État laïque, un pays multiculturel, nous devons pouvoir prôner les valeurs républicaines.

Le discours prononcé par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors de la cérémonie commémorative marquant le 189ᵉ anniversaire de l’arrivée des premiers travailleurs engagés indiens à l’Aapravasi Ghat, jeudi 12 novembre, est un signal fort. « Il faut s'unir face aux forces qui veulent nous diviser », a-t-il lancé à l’assistance. Ainsi, le chef du gouvernement a implicitement lancé une sévère mise en garde aux forces divisionnistes. Entendons par là : les fauteurs de troubles, les groupes sectaires, les groupuscules qui veulent semer la zizanie, les groupements qui veulent porter atteinte à l’harmonie sociale ou encore les obscurantistes.

Le message du chef du gouvernement est clair. C’est un cri du cœur, adressé à tous les citoyens mauriciens, indistinctement de sa couleur, sa race, sa religion, sa communauté… Ce message doit interpeller tout un chacun pour œuvrer à consolider le mauricianisme et promouvoir le vivre-ensemble.

Nous ne voulons pas, ici, faire un cours d’histoire. Mais, il est un fait que Maurice qui a été découvert par les Arabes en premier, puis habité par les Hollandais, avant d’être colonisé par les Français et les Anglais, est un pays de peuplement. Le pays ayant obtenu l’Indépendance en 1968, a accédé au statut de République en 1992. De fait, il y a nul besoin à quiconque de tenter de mettre en péril, l’harmonie sociale et le tissu social. Il est inadmissible que certains songent à importer les problèmes d’ailleurs sur le sol mauricien.

Maurice étant un État laïque, un pays multiculturel… Nous devons pouvoir prôner les valeurs républicaines. Maurice, une île paradisiaque, a ses spécificités et sa particularité. Nous travaillons et côtoyons nos sœurs et frères mauriciens quotidiennement. Nous apprécions les spécialités culinaires de tous les pays du peuplement de Maurice. Nous dégustons le briyani, les sept currys et les mines, sans préjugés, mais avec saveur. Nous vivons dans le respect mutuel et la tolérance.

Par conséquent, nous disons NON haut et fort à tous ceux qui songent à faire le contraire. Nous disons non aux communautaristes et aux forces occultes. Nous nous en tenons au message d’encouragement et d’espoir du Premier ministre, hier : « Mo pa per tou sa bann ros ki pe rod mett lor nou la route. Nou pu enlev zot enn par enn."

Il est explicite que le Premier ministre qui occupe, également, le portefeuille de l’Intérieur a donné le ton. Il est prêt à toute éventualité.

Related Stories

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu